Objets connectés : la prochaine étape de la révolution numérique

Le plus grand salon mondial des télécoms, le Mobile World Congress qui se tient à Barcelone, accorde une place de plus en plus importante à l’Internet des objets. D’ailleurs, l’IoT (Internet of Things) est considéré comme une révolution à ne pas manquer.

En effet, le marché des offres mobiles offre des perspectives de croissance limitées, car la plupart des personnes vivant dans des pays industrialisés sont déjà équipés. Par contre, presque tout reste à faire pour connecter les milliards d'objets, de véhicules et d'infrastructures.

« En leur permettant de communiquer des informations sur leur usage ou leur environnement, les industriels des télécoms espèrent développer de nouveaux services et applications dans des secteurs aussi variés que la santé, la construction, la défense, l'énergie, les transports ou le divertissement » explique le journaliste Pierre Manière.

C’est ainsi qu’Orange s’est associé à Vinci pour développer la maintenance des autoroutes, et que Bouygues Télécom s’est allié à Carrefour pour améliorer la logistique d’approvisionnement.

11,2 milliards d’objets connectés en 2017 et le triple en 2030

Le marché est énorme ! Si, aujourd’hui, 11,2 milliards d’objets sont connectés dans le monde, le cabinet d’étude Think tank estime qu’il y aura 35 milliards d’objets connectés d’ici 2030.

Bien évidemment, la protection des objets connectés préoccupe tous les acteurs du secteur. La cybersécurité devient un nouvel enjeu autant qu’un nouveau marché.

Il va sans dire que les sociétés de l’IA (Intelligence artificielle) regardent de près l’évolution des objets connectés qui sont une source de données comme une mine d’or.

source: https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/internet-des-objets-au-mwc-de-barcelone-les-operateurs-telecoms-passent-a-l-attaque-769677.html

Derniers messages